Grève générale du 17 janvier : Rien n’indique qu’elle pourra être évitée

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri, a indiqué lundi, que les négociations avec le gouvernement concernant les augmentations salariales dans la fonction publique sont suspendues et aucune séance de travail n’est programmée avant la date de la grève, prévue le 17 janvier.
Dans une déclaration à la TAP avant le démarrage du rassemblement ouvrier organisé par l’UGTT à l’occasion de la commémoration du 8ème anniversaire de la révolution tunisienne, Tahri a souligné la disposition de la centrale syndicale à participer à une nouvelle séance de négociation avant le 17 janvier, insistant sur l’importance du dialogue.
Les préparatifs pour réussir la grève dans le secteur de la fonction publique et le secteur public, sont toujours en cours afin de défendre les droits des travailleurs de la fonction publique, a-t-il notamment noté.
Une réunion de la commission administrative se tiendra après la tenue de la grève pour évaluer la situation générale et examiner les nouveaux moyens de militantisme pour défendre les droits des travailleurs, a encore dit Tahri.


Thursday January 01, 1970

About the author