Mike Malone : « Nous avons été chanceux de remporter ce match »

Les Nuggets sont une des meilleures équipes de la ligue cette année et ils sont actuellement en tête de la conférence Ouest. Hier, ils se sont imposés contre le Magic (en partie grâce à l’arbitrage selon le Français Evan Fournier) après prolongation malgré les 20 trois points réussis par les Floridiens, dont six pour le seul Fournier. De quoi rendre fou le coach des Nuggets Mike Malone.
[Interview] Evan Fournier : « Ca me fait chier mais on a un match tous les deux jours et il faut passer à autre chose »
« Tous les tirs réussis de Fournier ont été pris exactement au même endroit. Pour moi, la définition de la folie c’est de faire les mêmes choses encore et encore et de s’attendre à ce qu’il loupe, ce qu’il n’a pas fait. Nous avons été chanceux de remporter ce match. » Mike Malone.
Entre cette rencontre gagnée en prolongation et les buzzer beaters ratés de Danny Green et CJ McCollum la semaine dernière, ça commence à faire beaucoup de matchs remportés sur le fil en peu de temps pour les joueurs du Colorado.
« Ça veut juste dire qu’on grandit. Je pense que l’année passée, on aurait perdu quelques uns de ces matchs serrés. Cette saison, on a grandi en tant qu’équipe et organisation et je pense que ce genre de match le montre. Tout le monde fait ce qu’il doit faire. » Trey Lyles.
En plus, l’effectif est plutôt jeune. Seul Paul Millsap a réellement de l’expérience dans cette ligue. Et pourtant, même lui est impressionné par le niveau de la franchise.
« Nous sommes l’équipe la plus profonde la ligue. Nous sommes en train de le montrer, les gars montent leur niveau d’un cran et viennent pour jouer et être performants. C’est pour ça que cette équipe est si forte. » Paul Millsap.
Mais si tous les joueurs sont bons, la base de cette équipe, en attaque, repose sur le pick-and-roll entre Nikola Jokic et Jamal Murray.
« Ils se cherchent tout le temps et lisent très bien ce que l’autre va faire. Ces gars savent jouer ensemble et ils se parlent tout le temps, sur le banc et dans les rassemblements, de ce qu’ils voient sur le terrain et de la manière dont ils sont défendus. » Mike Malone.
Et encore, il reste encore Will Barton, qui tournait à 15,7 points par match la saison dernière et qui s’est blessé à la hanche au bout de deux rencontres, à intégrer au sein de cette équipe déjà dangereuse.
Via The Athletic.
Pensez à regarder notre dernière vidéo signée le 6eme homme sur Zion Williamson ! Pensez à vous abonner ici


Thursday January 01, 1970

About the author