Une nouvelle “consécration” internationale pour la Tunisie

Le choix de la Tunisie capitale de la femme arabe pour 2018/2019 et capitale internationale de l’égalité des chances pour l’année 2019, reflète le rôle important joué par la femme tunisienne et son succès réalisé dans différents domaines, économique, politique et social, a indiqué jeudi Néziha Laabidi, ministre de la femme, de la famille, de l’enfance et des séniors.
Intervenant lors de sa participation aux travaux du 4ème congrès régional de haut niveau sur le “rôle de la femme dans l’édification des sociétés intégrées dans la méditerranée”, tenu les 10 et 11 octobre à Barcelone, Laabidi a mis en relief la place occupée par l’Etat tunisien, considéré un pays de renommée en matière d’initiative et d’engagement pour préserver les droits de la femme, valoriser son rôle, assurer et enraciner le principe d’égalité des chances dans les différents domaines.
En marge des travaux de ce congrès, Néziha Laabidi s’est entretenue avec la présidente de l’Etat de Malte, Marie-Louise Coleiro Preca, qui a salué les efforts déployés par la Tunisie en matière de consolidation des droits de la femme et de l’enfant.
Dans le cadre des préparatifs de la Tunisie pour organiser en 2020 le congrès international axé sur ” l’enfance sans violence physique “, la Présidente de Malte a exprimé la disposition de son pays de mobiliser une équipe de travail pour soutenir les efforts de la partie tunisienne et aider à réussir cette manifestation internationale.
Un entretien a également eu lieu entre Laabidi et Naceur Kamel, secrétaire général de l’union pour la méditerranée axé sur le rôle de l’union dans la consolidation des politiques pour aider à mettre en place les mécanismes nécessaires à la réalisation de l’égalité.

About the author