Michael Porter Jr : « Pas de date de retour pour l’instant’

Pendant ses années au lycée, Michael Porter Jr était vu comme un futur très grand. Longtemps pressenti comme un futur first pick, le natif d’Indiana n’a pu jouer que trois matchs et 53 minutes lors de sa seule saison universitaire. La raison ? Une sale blessure au dos qui a nécessité une opération. Ce dossier médical a fait peur à pas mal de franchises qui ont choisi de faire l’impasse sur l’ailier de 20 ans à la draft. Pourtant, Porter est une arme offensive incroyable. Grand, rapide et technique, il représente un missmatch pour la quasi-totalité des défenseurs qu’on pourrait lui opposer. Au final, c’est Denver, avec le 14ème choix de draft, qui a mis la main dessus. Quelques jours plus tard, le staff médical de la franchise du Colorado lui faisait subir une seconde opération qui pourrait bien le tenir éloigné des parquets une saison de plus.
Retrouvez ici notre interview d’Elie Okobo sur ses premiers pas en NBA
« Les gars de Denver font vraiment attention et sont très patients avec moi. Donc chaque jour on en fait un peu plus, mais ce n’est pas comme si on essayait de repartir de zéro. J’essaie définitivement de m’améliorer chaque jour et c’est tout un processus. Chaque semaine, on en fait un peu plus : plus de musculation, plus d’exercices sur le terrain de basket. On commence à être bons pour gérer tout ça. Il n’y a pour l’instant pas de date de retour. Pour l’instant, c’est au jour le jour. » Michael Porter Jr.
S’il se remet bien de ses soucis de santé, Porter Jr pourrait bien être le steal de la dernière draft tant il est talentueux. En plus, sa présence au sein de l’attaque débridée de Denver (sixième équipe de la NBA en terme de points marqués par match la saison dernière) pourrait bien être le fit parfait, que ce soit au poste 3, au poste 4 ou au poste 5, vu que sa taille (2m08) le lui permet.
« J’ai le sentiment que je suis parfaitement complémentaire avec l’équipe, j’adore marquer des paniers, c’est super pour moi parce que c’est exactement ce que j’aime faire. J’ai le sentiment que j’amène le jeu de l’équipe à un autre niveau. Je peux jouer ailier-fort ou pivot, n’importe qu’elle position. Ce dont le coach a besoin en fait. Ce qui nous fait rire en ce moment, c’est qu’on a des pivots mais ce n’est pas vraiment leur poste naturel. Donc pour moi, ça serait cool d’avoir du temps de jeu sur différentes positions. » Michael Porter Jr.
Les chances de le voir de retour avant la fin de la saison sont tout de même assez minces. Du coup, le joueur aimerait bien suivre l’exemple de Ben Simmons et Joel Embiid, eux aussi absent pendant leur première (même deux premières pour Embiid) saison NBA et qui ont mis ce temps à profit pour progresser et intégrer les exigences de la NBA.
« Pour ma saison roolie, je suis impatient d’apprendre. De grandir et d’apprendre comment regarder le jeu, comment jouer sur différents niveau. C’est différent par rapport au lycée. Les règles sont différentes. Je veux apprendre à être un pro. » Michael Porter Jr
Via Uproxx.

About the author