Kasserine : La production d’olives est en légère hausse

La production d’olives, pour la campagne 2018-2019, est estimée à 35 mille tonnes, soit en légère hausse par rapport à la campagne précédente qui était de 30 mille tonnes.
Selon les estimations du Commissariat régional au développement agricole (CRDA), la production se répartie entre 11 mille tonnes d’olives en sec et 24 mille en irrigué.
Le secteur se caractérise par la haute qualité du produit ce qui l’habilite à se convertir dans l’agriculture biologique, déclare à Bechir Boubakri, chef du département de la production végétale au CRDA. Cependant, la filière souffre du manque de pépinières pour le renouvellement des plants, de l’absence de décharge de margine pour la protection de l’environnement et d’un centre de recherche pour la promotion du secteur, outre le manque d’unités de conditionnement.
Les oliveraies à Kasserine occupent une superficie de 86.900 ha : 8.500 ha en sec et 78.400 ha en irrigué, couvrant 6,294 millions de pieds d’oliviers dont 21% de jeunes plants.

About the author