Forum arabo-africain sur l’atténuation des risques des catastrophes naturelles

Les travaux du Forum arabo-africain sur l’atténuation des risques des catastrophes naturelles ont démarré, mardi 9 octobre 2018 à Tunis, sur le thème “vers un développement durable global au fait des dangers des catastrophes”.
Cette rencontre qui se poursuivra jusqu’au 13 octobre courant permettra de renforcer les capacités de la Tunisie à faire face au phénomène du changement climatique et des catastrophes naturelles que vivent certaines régions, à l’instar des inondations enregistrées, récemment, dans le gouvernorat de Nabeul. C’est, aussi, l’occasion d’établir une stratégie claire d’adaptation à ce phénomène, d’identifier les mécanismes susceptibles d’aider à le contrer et de mettre à profit les expériences arabes dans ce domaine.
Au plan national, le forum sera à même de mobiliser les parties prenantes autour de la stratégie nationale de limitation des dangers des catastrophes naturelles, à travers le soutien devant être apporté aux autorités locales en matière d’intervention pour traiter les situations environnementales et réduire les dégâts provoqués par les catastrophes.
Par ailleurs, au niveau international il sera fait appel aux différents pays pour soutenir les investissements en matière de réduction des dangers des catastrophes et renforcer la coopération durant les différentes étapes de l’intervention.
Des déclarations seront issues de ce Forum sur les actions prioritaires à accomplir dans les régions arabe et africaine pour limiter les risques des catastrophes naturelles, conformément au cadre de “Sendai” (2015-2030), outre l’adoption d’un communiqué commun devant être présenté au cours des prochains congrès régionaux et internationaux.
Près de 900 participants de pays africains et arabes, des organisations gouvernementales et internationales concernées ainsi que des organisations onusiennes et des représentants de la société civile et des autorités locales prendront part à cet événement.
Trois conférences seront organisées en marge de ce Forum avec le concours du PNUD. La première portera sur la capacité de résilience des écosystèmes littoraux, la deuxième concernera la réduction des catastrophes et le renforcement des capacités pour ce faire et la troisième examinera les solutions naturelles pour faire face aux catastrophes.
Le cadre “Sendai” de réduction des catastrophes naturelles (2015-2030) vise à comprendre les risques de catastrophes, à renforcer la gouvernance des risques de catastrophe pour mieux les gérer, à investir dans la réduction des risques de catastrophe aux fins de la résilience et à renforcer l’état de préparation aux catastrophes pour intervenir de manière efficace et pour ” mieux reconstruire ” durant la phase de relèvement, de remise en état et de reconstruction.

About the author