DeMar DeRozan : « Ça va venir, je ne suis pas inquiet du tout »

Pas mal de premières pour les Spurs dimanche soir. Première sans Tony Parker, Manu Ginobili et Kawhi Leonard, première avec un sponsor sur le maillot (Frost Bank) et première pour DeMar DeRozan.
« C’était fun de jour pour la première fois devant les fans. Je suis content d’avoir joué et de m’être un peu ‘dépoussiéré’. Ça va venir, je ne suis pas inquiet du tout. J’étais plus anxieux qu’autre chose. » DeMar DeRozan
L’ex-Raptor a terminé à 10 points à 3/6, 2 rebonds et 2 passes en 18 minutes. Il a commencé son match en perdant un ballon et en commettant 2 fautes à 13 secondes d’intervalle. Ses deux premiers tirs étaient également ratés, avant un shoot mi-distance réussi à 6’19 de la fin du 1er quart grâce à un système élaboré par Gregg Popovich pendant un temps-mort.
« Maintenant dans les jours qui viennent, ce sera de plus en plus facile. Je m’attends à être un peu rouillé, je vais juste essayer de jouer et de sentir les choses, de m’améliorer. » DeMar DeRozan
« Il va prendre son temps, apprendre à connaître ses coéquipiers. C’était une très bonne première sortie pour lui, il a cherché ses positions et ses coéquipiers. » Gregg Popovich
En début de 3ème quart-temps, Pop a tenté un lineup composé de DeRozan, LaMarcus Aldridge, Jakob Poeltl, Derrick White et Patty Mills. Il a aussi entouré Poeltl de shooteurs entre Forbes, Bertans, Mills et Belinelli.
« C’est un cinq capable de scorer. Avec Jakob au poste et des shooteurs autour, ça peut être intéressant. On a la chance d’avoir des gars capable de scorer, et on veut les mettre en situation. » Gregg Popovich
« Le plus gros changement ce sont les nom dans le vestiaire. Mais c’est excitant parce qu’il y a des gars qui ont faim, qui sont excités d’être là, et c’est une dynamique qu’on n’avait pas forcément eu depuis un moment. Il y a toujours cette vibe de vouloir créer ensemble. C’est un sentiment nouveau, frais que j’apprécie, un nouveau challenge. » Patty Mills
via ESPN

About the author