Tunisie – Politique: “Nidaa Tounes n’est plus représenté au gouvernement” (Ridha Belhadj)

Selon Ridha Belhadj, Nidaa Tounes n’a pas encore pris sa décision concernant la question du retrait de ses ministres et secrétaires d’Etat du gouvernement de Youssef Chahed.
Nidaa Tounes n’est plus officiellement représenté au gouvernement, a-t-il toutefois ajouté, précisant que le gouvernement représente désormais “Ennahdha et Youssef Chahed”.
Dans une déclaration à l’agence TAP, vendredi 28 septembre 2018, Ridha Belhadj a expliqué que Nidaa Tounes n’est plus représenté au gouvernement comme l’attestent les positions officielles du parti s’opposant au gouvernement Chahed, notamment après les concertations menées dans le cadre du Document de Carthage 2 et les déclarations du président de la République, Béji Caïd Essebsi, lors de la dernière interview télévisée.
“Cela s’ajoute au fait que Youssef Chahed a tourné le dos à son parti et pris des décisions visant à vider le mouvement de ses membres et de certains de ses dirigeants”, a-t-il dit.
Belhadj estime que Nidaa Tounes “n’est désormais plus le parti qui a permis à Chahed d’obtenir la majorité au Parlement”, expliquant qu’”avec la fin du consensus et du gouvernement d’union nationale annoncée par le chef de l’Etat, Chahed doit obtenir une nouvelle légitimité”.
Pour lui, les ministres et secrétaires d’Etat de Nidaa Tounes n’ont plus de raison pour rester dans le gouvernement Chahed, précisant que la position du mouvement à ce sujet pourrait être clarifiée au début de la semaine prochaine, lors de la réunion du comité politique.
Le dirigeant au parti Nidaa Tounes, Raouf Khamassi, avait appelé, dans un post sur facebook, le chef du gouvernement à “démettre de leurs fonctions tous les ministres et secrétaires d’Etat de Nidaa Tounes”, estimant que le parti n’est pas concerné par le remaniement ministériel envisagé par Youssef Chahed.

About the author