Tunisie – Forum international sur les PPP: Une trentaine de projets structurés y seront présentés

Une trentaine (plus précisément 33) de projets structurés, d’une valeur de 13 milliards de dinars seront présentés, mardi 18 septembre 2018, aux investisseurs internationaux, lors du forum international sur les partenariats publics-privés (PPP), auquel participeront 1.000 personnes.
Lors d’une conférence de presse, jeudi 13 courant à La Kasbah, le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari, a souligné que ces projets sont fin prêts et sont dotés de fiches techniques détaillées.
Ils sont répartis sur quatre secteurs prioritaires relatifs aux domaines de l’énergie, de l’eau, de l’environnement, du transport, des services logistiques, de l’infrastructure et du développement urbain, ainsi qu’aux pôles universitaires et technologiques.
Le forum vise à accélérer la croissance et à ouvrir des perspectives à l’investissement privé national et étranger, aux fins de participer, en partenariat avec l’Etat et les entreprises publiques, à la réalisation des mégaprojets, d’alléger les charges financières publiques, de développer l’infrastructure et d’améliorer la qualité des services rendus au citoyen.
“Ce forum est un pas important vers la mise en place du processus de PPP, étant donné qu’il permettra de réaliser des projets importants et rentables qui utilisent les hautes technologies au plan mondial, ainsi que de créer un terrain favorable au transfert de la connaissance et des technologies au profit du secteur public”, selon le ministre.
“Il constituera une occasion pour la Tunisie de présenter sa stratégie dans le domaine du PPP. Le pays a achevé l’élaboration du cadre légal et législatif en promulguant, en 2015, la loi relative aux contrats de partenariat public-privé, et en 2016, les décrets réglementaires, rappelant également, la création de l’instance générale de PPP (IGPPP), qui est l’interlocuteur officiel dans le domaine du développement de PPP”, a-t-il poursuivi.
Plus de 1000 participants se sont inscrits au forum, dont 250 sont des représentants de groupes internationaux. Des experts internationaux dans les secteurs concernés par les projets, des hauts responsables des institutions financières internationales et régionales, des banques d’affaires, des fonds d’investissement, des grands investisseurs nationaux et internationaux ainsi que des représentants de l’administration tunisienne et des organisations nationales et de la société civile, prendront part à ce forum.
A une question relative au nombre d’emplois pouvant être générés par ces projets, Ladhari a précisé que les projets présentés contribueront à fournir des dizaines de milliers d’emplois indirects et directs.
Concernant la polémique à propos de l’appel lancé par l’UGTT, à ne pas privatiser les entreprises publiques, le ministre a précisé qu’il faut éviter la confusion entre la privatisation et le partenariat public-privé.
“Les privés ne peuvent s’approprier les projets présentés, mais ont la possibilité de les financer dans le cadre de concessions ou de contrats de partenariat. L’objectif est d’améliorer les prestations de services et de générer le plus grand nombre d’emplois”.


Thursday January 01, 1970

About the author