Tunisie: Deux mois pour restaurer l’arcade endommagée “El-Kachla” à Ghar el Melh

Les travaux de restauration de l’arcade “”El-Kachla” à l’entrée sud-est de l’ancien port de Ghar el Melh (gouvernorat de Bizerte), monument archéologique datant de l’époque ottomane, ont démarré lundi 10 septembre dans cette localité.
L’opération se déroule sous la direction d’équipes conjointes de la municipalité de la ville et de l’Institut national du patrimoine (INP) -institution sous tutelle du ministère des Affaires culturelles, chargée en particulier de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine culturel, archéologique et historique dans le pays.
L’arcade, qui sert de passage piétonnier et d’un couloir pour les voitures, a été récemment touchée au passage forcé d’un gros camion ce qui a entraîné un grave déséquilibre au niveau de sa structure, en particulier de la voûte.
Devant cette situation, les autorités locales avaient procédé à la démolition d’une partie du monument, jugeant qu’il “risquait de s’effondrer et constituait un danger imminent pour les passagers”, explique un communiqué du ministère des Affaires culturelles.
Mais cette démolition de la partie endommagée a fait réagir les internautes qui ont manifesté leur mécontentement et leur étonnement de voir démolir un vieux monument qui date de plusieurs siècles.
Au démarrage des travaux, lundi 10 courant, le ministre des Affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine, s’est rendu à Ghar El Melh et a déploré un incident qui “touche à un monument du patrimoine national”.
“Le ministère œuvrera, en partenariat avec l’INP, à cordonner les actions pour parachever les travaux de restauration”, a ajouté le ministre qui était accompagné notamment du directeur général de l’INP, Fawzi Mahfoudh, et du gouverneur de Bizerte, Mohamed Gouider. Il a insisté sur le rôle de la société civile pour épauler les efforts de l’Etat dans la préservation du patrimoine historique de la région.
“Les travaux de restauration devraient durer deux mois”, a déclaré Mahfoudh, estimant que la municipalité de la ville avait agi par souci de sécurité à l’égard des citoyens face à un éventuel danger que représentait l’arcade en cas de chute”.
Le ministère est entièrement disposé à entamer la valorisation et l’exploitation de certains sites archéologiques à Ghar el Melh selon les exigences scientifiques établies par l’INP, a encore promis le ministre qui a également visité d’autres sites de la ville dont les trois forteresses datant de l’époque ottomane.


Thursday January 01, 1970

About the author