Tony Parker : « Dès le premier jour, je ne vais rien laisser passer »

Discipline, discipline ! Avec l’arrivée de Tony Parker dans leurs rangs, les Hornets ont déjà compris et alors que le training camp n’a même pas encore commencé qu’il allait falloir la jouer sérieux cette année. Lors des premiers regroupements de l’équipe pour quelques entraînements informels cet été, le Français a donné le ton.
« C’est difficile pour moi de ne pas intervenir. Sur les deux ou trois premières actions, on a commencé à perdre le ballon deux ou trois fois et j’étais là : ‘Whoa, whoa, les gars, je suis désolé ». Il fallait que tout le monde soit dedans. On ne peut pas commencer comme ça. Dès le premier jour, on doit scorer, réduire nos pertes de balles et connaître la valeur de chaque possession. Ça fait partie de toutes les petites choses que vous apprenez. Il suffit d’une action pour perdre un match, une série de playoffs ou un titre. C’est pour ça que dès le premier jour, je ne vais rien laisser passer, Nic sait que je suis très discipliné et organisé. Il fallait que je le fasse. Il fallait que je dise : ‘On doit faire ça comme ça’.
Certains jeunes prennent le fait d’être en NBA pour acquis, ou sortent beaucoup, ce genre de choses. Il faut trouver le juste milieu. C’est mon job de m’assurer que tout le monde réalise que c’est une super opportunité de jouer en NBA, pour une super franchise, et qu’il faut gagner des matchs en signe de reconnaissance parce que gagner est toujours plus fun que perdre. Je l’ai dit à l’organisation dès le premier jour, n’essayez pas de faire foirer ma série, j’ai 17 années de playoffs consécutives. Je ne suis pas venu ici pour ça. » Tony Parker
Cela ne l’empêche pas d’être agréablement surpris par la mentalité de sa nouvelle équipe.
« Les gars sont super. Ils veulent apprendre. Ils veulent bien faire, donc c’est un bon début. Si on peut jouer ensemble et prendre du plaisir ensemble, c’est un très bon début. Ils veulent vraiment gagner. Je pense qu’ils en ont marre de perdre. Du moment qu’on reste ensemble, ça devrait aller. » Tony Parker
Le courant semble également très bien passer avec le leader de l’équipe, Kemba Walker.
« On a toujours eu une excellente relation sur le terrain. C’est le premier gars que j’ai vu quand je suis arrivé pour signer en juillet. Il m’a accueilli et on a passé un peu de temps ensemble. Je vais faire de mon mieux pour que quand il sorte, l’équipe joue au même niveau. Si J.B. nous met ensemble sur le terrain, ce serait super. Il peut jouer un peu sans ballon et je peux créer pour lui. » Tony Parker

About the author