Steve Kerr bien content d’éviter la Chine cette année : « C’est comme ça qu’on entame une saison »

Que ses Warriors aient perdu face aux Wolves (114-110) étaient bien le cadet des soucis de Steve Kerr samedi soir à l’ORACLE Arena d’Oakland. Pour lui, le plus important c’est que ses joueurs n’auront pas à se remettre d’un gros décalage horaire (comme ils ont déjà dû le faire en pré-saison ces dernières années en raison de leurs visites en Chine) avant de débuter la saison.
« C’est comme ça qu’on entame une saison. Deux bonnes semaines de mise en condition et pas trop de voyage. Les choses peuvent ainsi se mettre en place une par une et s’améliorer de jour en jour sans se soucier d’un voyage international ou du décalage horaire.
C’est bien plus naturel de se préparer pour l’année qui arrive. » Steve Kerr
Suite de la pré-saison vendredi contre les Kings à Seattle pour les champions en titre, à qui il restera ensuite 3 matchs contre Phoenix puis les Lakers (2 fois), et jamais plus loin qu’à Las Vegas.

About the author