Les Spurs passent à autre chose, Gregg Popovich : « Je ne connais pas encore tous les noms »

Le « Kawhi Drama » terminé, les Spurs peuvent reprendre le cours de leur vie loin des projecteurs ou presque. Avant cela il fallait passer par la case media day hier et forcément, le nom d’un certain ailier des Raptors a été cité plusieurs fois…
« J’étais content que ça se termine. Je ne pouvais aller nulle part sans qu’on me demande. Les Spurs ne sont pas habitués à tout ce drama, donc c’était bizarre pour tout le monde, ça faisait beaucoup. C’était écrit Kawhi-Spurs partout. On est juste content que ce soit terminé, on peut entamer le training camp tranquillement, avec de nouveaux gars, c’est excitant. Ça va être une année fun. » Dejounte Murray
« Je n’allais même pas en parler. C’est terminé maintenant. Si vous me posez des questions là-dessus, je ne vais pas y répondre. On est heureux de tourner la page. DeMar (DeRozan) est là. Il est heureux et motivé. J’ai joué avec lui en open gym, il va nous rendre meilleur. On a une équipe très talentueuse et je suis impatient qu’on commence. » LaMarcus Aldridge
Mais s’il n’y avait eu que ça cet été ! L’équipe a aussi perdu deux de ses joueurs les plus emblématiques : Tony Parker (parti à Charlotte) et Manu Ginobili (parti en retraite). La fin d’une ère, et un nouveau coup dur pour Gregg Popovich.
« Dans un sens il y a un peu de mélancolie, parce que j’étais avec eux depuis si longtemps. Et en même temps c’est une super opportunité pour un nouveau challenge, une nouvelle énergie, un chemin et une perspective différents avec de nouveaux visages qu’on doit essayer d’assembler. Ça fera de cette année une saison très intéressante, un vrai défi, mais dans le bon sens du terme. » Gregg Popovich
Face à son nouvel effectif, Pop, qui n’a en tout cas pas perdu son humour, est encore un peu perdu.
« Je ne connais pas encore tous les noms. » Gregg Popovich
Après avoir gagné 47 matchs sans Kawhi Leonard ou presque en 2017-18 (il n’a joué que 9 matchs), l’équipe peut encore prétendre à faire de bonnes choses à l’Ouest cette année, avec l’arrivée de DeRozan.
« On veut poursuivre le travail qu’on a entamé l’année dernière. Avec l’arrivée de DeMar qu’on n’avait pas l’année dernière. C’est excitant. L’objectif sera le même que chaque année. Être la meilleure équipe possible quand les playoffs arrivent. » Gregg Popovich


Thursday January 01, 1970

About the author