Conférence internationale sur les PPP : Signature de deux mémorandums d’entente

Deux mémorandums d’entente visant à définir un cadre de coopération dans le domaine de la promotion du Partenariat Public privé (PPP) ont été signés, mardi 18 septembre à Tunis, en marge des travaux de la Conférence internationale sur les partenariats public privé (PPP).
Le premier accord est signé entre le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, l’Instance générale de Partenariat Public Privé (IGPPP) et la Banque africaine de développement (BAD). Le financement sera assuré par le Fonds fiduciaire de coopération économique Corée – Afrique (KOAFEC), administré par la BAD.
Son objectif est de définir un cadre de coopération dans les domaines de la promotion du PPP en Tunisie.
Le deuxième mémorandum d’entente, signé entre les ministères des Finances, du Développement, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et l’Instance générale de Partenariat Public Privé (IGPPP), s’inscrit dans le cadre de l’appui en matière de préparation des projets PPP, et plus particulièrement les études de faisabilité.
Selon le chef de cabinet du ministre du Développement, Lamia Ben Mime, cet accord constitue l’aboutissement d’un processus visant à mettre en place un écosystème propice pour le développement des PPP en Tunisie, et ce par la mise en place et la structuration d’une ligne de financement garantissant leur amorçage.
Ces accords, précise la responsable, contribueront au renforcement de la participation du secteur privé au développement des infrastructures et de consolider la viabilité des infrastructures déjà existantes.
Ils aideront, également, les institutions à élaborer des projets d’infrastructure de qualité, viables et susceptibles de mobiliser les ressources financières publiques et privées.
A rappeler que la Conférence internationale sur les PPP est organisée à l’initiative du ministère tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, en partenariat avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et la Société financière internationale (SFI).
Articles en relation:
Les projets réalisés dans le cadre du PPP resteront la propriété de l’Etat et ne seront en aucun cas privatisés (Zied Ladhari)
Tunisie  : Il faudra 28% du PIB pour donner une forte impulsion aux infrastructures, selon la BERD
Les vrais projets touristiques ne sont pas présentés au Forum international sur les PPP

About the author